Un projet de méthanisation encouragé par l’État

Un projet de méthanisation encouragé par l’État

Un commentaire sur Un projet de méthanisation encouragé par l’État

Le 29 mars dernier, Stéphane Le Foll et Delphine Batho, respectivement ministre de l’Agriculture et ministre de l’Ecologie ont dévoilé leur projet sur la méthanisation agricole.

« Energie méthanisation autonomie azote »

Ambitieux, ce projet ne pouvait pas l’être plus. C’est donc ainsi qu’on l’appelera : énergie méthanisation autonomie azote. La France compte actuellement 250 plateformes de méthanisation, 90 d’entre elles seulement sont agricoles.

L’état a alors annoncé que ce chiffre devrait atteindre les 1500 installations, dont 1000 seraient agricoles, à l’échéance 2020. D’après les statistiques ministérielles, ce projet représenterait 2 milliards d’euros d’investissement, ainsi que 2000 nouveaux emplois.

Au même titre que l’aide installation photovoltaique, de nombreux plans de soutien devraient être mis en place, afin que le domaine agricole puisse atteindre ce chiffre et que la production et la commercialisation de l’énergie électrique provenant du biogaz se développent. Des améliorations seront apportées à ce biogaz en question, ainsi qu’une augmentation de 40 % de la prime pour l’achat de l’électricité provenant du biogaz.

About the author:

Related Posts

1 Comment

  1. […] Produire du méthane à l’aide de déchets organiques, comme les déchets ménagers ou agricoles, c’est ce qu’on appelle le procédé de méthanisation. Ce biogaz sera transformé en chaleur, pour assurer le chauffage de certains bâtiments, ou pour produire de l’électricité. De son côté, le résidu, appelé digestat, pourra être réutilisé comme engrais, grâce à sa richesse en azote. […]

Leave a comment

Back to Top