De manière générale, les agglomérations de Toulouse, d’Albi ou de Montauban attirent les nouveaux arrivants. Mais les villes qui se trouvent aux abords des axes de communication sont également prisées.

D’après les statistiques, 53 % des ménages qui viennent s’installer dans le département ont choisi de louer auprès d’un bailleur privé pour se loger. C’est d’ailleurs ce qui a contribué à l’explosion du parc locatif privé dans le département de la Haute-Garonne au cours de ces dernières années.

Il faut noter par ailleurs que ce boom du parc locatif repose en majeure partie sur l’évolution de l’habitat collectif. En sept ans, les Haut-Garonnais ont assisté à une transformation notable des grandes villes du département notamment Toulouse. Cette mutation s’est opérée dans le centre comme dans les banlieues. Les constructions ont été réalisées en masse, raréfiant la disponibilité de terrain constructible toulouse.

D’après la première responsable de la FNAIM de Haute-Garonne, Emmanuelle Lassalle-Michel, le parc a pu être modifié notamment grâce aux dispositifs de défiscalisation, entraînant de nombreuses constructions d’immeubles collectifs sur un grand nombre de terrain toulouse. Il faut noter toutefois qu’en dépit de ces efforts, la demande en HLM est encore loin d’être satisfaite.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *